Top 8 des idées reçues dans le kitesurf !

Tu fais du "skymsurf" toi... ?

Salut à toi !

Tu le sais sûrement, mais le kitesurf est un sport somme toute plutôt récent, et encore largement méconnu du grand public ! De fait, certains préjugés lui collent à la peau...

Et comme le dit si bien Albert Einstein, “Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.” On se lance donc dans une entreprise difficile avec cet article...
Mais comme chez The Ridery on est incapables de désintégrer des atomes, on va plutôt essayer de le faire sur les idées reçues dans le kitesurf !

Ready ? C'est parti.

1 - "Tu fais du skymsurf ?"

Afin de débuter cet article sur des fondations solides, je pense qu'une clarification s'impose : on écrit/dit ça "kitesurf".
Pas"skysurf", pas "skymsurf", mais bien "kitesurf".

Ceci étant étant dit, attaquons les choses sérieuses 😉

2 - "C'est hyper dangereux, il paraît que des gens s'envolent et ne retombent jamais !"

Alors oui, on peut sauter haut, et les kitesurfeurs professionnels en sont la preuve !
Toutefois les accidents très médiatisés (et d'ailleurs presque les seuls, d'où cette idée reçue) où les pratiquants sautent extrêmement haut pour retomber dans des rochers ou autres sont extrêmement rares. Et dans 99% des cas, c'est parce ces derniers ont pris des risques inconsidérés, comme utiliser une aile trop grande avec énormément de vent ! Forcément, ça favorise le risque d'accident.

Attention, je ne dis pas que le kite est sans risques ! Mais si tu fais attention, les chances pour qu'un accident de ce genre t'arrive sont minimes !

3 - "C'est super difficile à apprendre" 😱

Que nenni !! C'est même un sport plutôt simple à apprendre, contrairement à la croyance populaire !
Si on compare au surf par exemple, il est bien plus simple d'avoir un bon niveau en kite qu'en surf 😉

A titre d'exemple, si tu es plutôt débrouillard, tu peux commencer à naviguer au bout de 3 à 4 cours de 3h !
Et tu seras globalement autonome après une semaine de cours (à raison de 3h par jour) !

4 - "Je suis trop lourd" ou "je suis trop léger"

Pas de panique, les tailles d'ailes vont de 3m2 à plus de 20m2 !
Quel que soit ton poids, tu pourras donc adapter la taille de ton aile en fonction de ton gabarit et de la puissance du vent !

À titre d'exemple, des enfants de même pas 10 ans aprennent aujourd'hui le kitesurf ! Donc si tu penses être trop léger... 😉

5 - "C'est méga physique, surtout pour les bras !"

Encore une fois, c'est tout faux Jack ! Un zéro pointé !

En kite, tu es accroché à la barre via ton harnais, qui lui-même est accroché à ta taille.
C'est donc le poids de tout ton corps qui contre balance la traction de l'aile, et non pas tes bras (ou alors c'est que tu dehookes déjà, mais cet article n'est alors plus très pertinent pour toi ).

Alors je ne te cacherai pas que tes premières sessions sauts te laisseront peut-être quelques courbatures aux abdos, mais tes bras devraient plutôt bien s'en sortir 😉

6 - "C'est un sport de << mecs >>"

J'ai envie de crier "aberration" ! Mais tu ne pourrais pas entendre alors je l'écris juste.

Premièrement, cf point du dessus : ce n'est pas du tout un sport "très physique", donc message à toutes les femmes qui ne se pensent pas assez sportives ou pas assez musclées pour pratiquer le kite, eh bien vous vous trompez !

Deuxièmement, le marché du kitesurf a beaucoup évolué et de nombreux équipements spécifiques pour les femmes ont été développés, comme par exemple des planches plus fines, plus légères et un peu moins rigides (plus d'excuses donc 😉 )

Alors si ça vous tente ne serait-ce qu'un minimum, n'hésitez plus et foncez !! Promis, vous ne serez pas déçues !

7 - "C'est un sport de riche"

Alors oui, et non.
On ne vas pas vous mentir, le matériel coûte cher, voir très cher (did someone say D/Lab ? SLS maybe ?)

Mais le marché de l'occasion s'est très fortement développé ces dernières années et avec un peu de recherches et de patience vous pouvez vraiment tomber sur des bonnes affaires pour vous équiper à moindres frais avec du très bon matériel !

Faites attention toutefois aux arnaques et aux asymétries d'informations sur les sites de vente entre particuliers ! Pour palier à ce problème, certains professionnels se sont spécialisés dans la vente de matériel d'occasion de toute sorte. The Ridery par exemple propose à la vente du matériel d'occasion vérifié par un réparateur indépendant et garanti 6 mois !
The Ridery… ça ne serait pas nous ça ? 🤔

D'ailleurs l'achat n'est aujourd'hui plus la seule solution ; en effet la location de matériel a été fortement démocratisée et facilitée ces dernières années grâce à l'apparition de The Ridery sur le marché ! Encore eux ?? Ça devient redondant… 😉

Allez un dernier petit mot et ensuite on arrête les cachoteries : si vous voulez plus de renseignements sur nos articles d'occasion ou nos services de location, n'hésitez pas à nous appeler au 01 76 35 05 70 ou à passer prendre un café (ou une bière) dans notre local !

8 - "C'est impossible d'en faire l'hiver, il fait bien trop froid"

Encore une fois, ce n'est pas totalement faux, mais pas tout à fait vrai non plus !

Il existe aujourd'hui de nombreuses protections néoprènes très efficaces contre le froid : gants, chaussons, cagoules, combinaisons hyper épaisses doublées polaire… et j'en passe !
Le tout avec des épaisseurs variables en fonction de la température !

Si tu es très motivé mais frileux, tu devrais pouvoir naviguer en France même en hiver ! Si tu es juste très frileux, alors ça risque d'être un peu plus compliqué 😉

Sinon, tu as toujours l'option d'aller naviguer dans l'autre hémisphère pendant l'hiver : Brésil, Cape Town, Ile Maurice… les destinations kite sont nombreuses pour aller s'éclater en boardshort ! Et si tu as besoin de conseils pour choisir ta destination, n'hésite pas à nous passer un petit coup de fil !